L'antre L'antre de Vermingar
La vie n'est qu'une utopie, battons nous pour la raccourcir
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

La fantaisie

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet L'antre de Vermingar Index du Forum -> La grotte -> L'armoire
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Edhil-Morn
Suppôt

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 119
Localisation: Ste therese, QC

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 23:11 (2009) Sujet du message: La fantaisie Répondre en citant

La Fantasy….Ce moment où vous vivez des faits si réelles que vous en avez presque peur. Celle-là même qui vous enchante, vous en rêvez, en parlez mais qu’est-ce qu’elle est au juste ?

Des fois, elle semble gentille autant qu’elle peut s’avérer mortel pour les âmes sensibles. Elle vous permet de vous évadez de ce monde, parfois si cruelle avec qu’on se dit que c’est le destin qui fait son travail.


Moi ? Qui je suis ? Je ne sais pas plus que vous hormis que je soit ce qu’on appelle un Elfe Noir. C’est tout ce que je sais, je ne porte pas de nom fixe. Certains me disent que je suis fou ou même avec des troubles psychologiques.

J’ai peur du regard des gens surtout ceux avec de gros yeux noir et rouge mais si vous venez me voir, je suis très sympathique. Il est rare que vous me détestez, une fois qu’on s’est connu.


Je n’aime pas vraiment vos races. Les Petites Gens, avec leurs haches aiguisés, ne m’attirent pas ; j’ai trop peur de sentir le froid de cette hache au travers de mon cou, si fin et si blanc.

La race Humaine, assoiffés de pouvoir et de vengeance, je les évites, eux ainsi que leur immenses châteaux, ne voulant pas passer le restant de ma vie éternel dans l’un de leur cachot sombre et humides, voyant leur prisonniers de guerres mourir, faiblement sans pouvoir se défendre et en mangeant des rats, sales et plein de maladies mortel, juste pour mourir le vite possible

Tandis que les Mystiques, eux, je ne le connais pas. Certains disent qu’ils n’existent plus, d’autre qu’ils ne sont qu’une illusion. Il y en a même qui parlent d’eux comme divinités, apparaissant pour faire le bien ou détruire les races. Il y aurait également des Mystiques qui posséderait une technologie les plus avancer de votre monde.

Dans mon monde, il n’y a pas d’Elfe, je suis le seul et unique. En tout cas s'il y en a, ils se cachent vraiment bien mais cela me surprendrais, surtout ici. D’après ce que je vois, ils existent dans le vôtre, en bien et en mal….comme toujours. Tirant des flèches avec habiletés et sûr d’eux, ils semblent vivre dans ce que vous nommez une forêt. Pour moi, c’est le paradis vert.


On s’est peut-être déjà croisé dans votre monde mais vous m'avez oublié l'instant d'après. Des fois, je fais des excursions dans votre monde, pour mieux vous comprendre et voir votre évolution.

Vous semblez définir vos vies sur le « Bien », aidant les plus faibles que vous ou en faisant le « Mal » en enlevant la vie des faibles que vous. Je ne vois pas pourquoi vous faites cela.. Quel est le but ? De mon coté, je ne fais que vivre dans ma réalité, créant ce qui me plait.

Les fantasmes que vous avez, ce ne sont que mes créations que vous gardez avec vous lors de vos visites. Vous ne restez jamais bien longtemps, à peine 4-5 heures. Quand vous repartez, j’aime vous savoir heureux d’êtreici mais des fois vous me quitter avec la peur et vous disparaissez peu après. Vous nommez ce moment-là « cauchemar », un simple rêve.

Ne croyez pas cela, vous n’êtes que dans mon monde. Cela arrive parfois que vous me voyez et voulez me tuer. À ce moment-là, je vous adore, vous admire. Vous me faites changer les idées ; évitez vos coups, contre-attaquant avec mon glaive avec sa lame rouge, c'est le bonheur. Parfois vous m’attaquez par les airs, je sors donc mon arc en bois d’if et je m’amuse a vous tirez des flèches, histoires de vous compliquez la tâche le temps que vous vous venez près du sol, moment où je laisse l’arc de côté, que je saute et que j’enchaîne les coups en la direction de votre corps, ainsi celui de votre montures volantes.


Ici, vous n’êtes pas maître et vos décisions peuvent changer votre vie, et non celle des autres comme dans votre réalité.


Bref, on me nomme Fanta et bienvenue dans mon monde !
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Mar - 23:11 (2009) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Edhil-Morn
Suppôt

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 119
Localisation: Ste therese, QC

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 23:12 (2009) Sujet du message: La fantaisie Répondre en citant

Cela fait combien de temps ? Une minute ? Une heure ? Une semaine ? Peu importe, le temps ne s’écoule que selon ma volonté. Comme je vous ai déjà dit, je contrôle tout sauf une seule chose : vous ! Je n’ai aucun contrôle sur vos entrés et vos sorties. Mais si vous êtes ici, c’est bien parce que vous cherchez ou voulez quelque chose.


Ô, ne croyez pas que je suis ici pour vous guidez et vous aidez a obtenir vos fantasmes. Je ne suis qu’un simple créateur, si je peux dire. C’est à vous de le trouvez. Après tout, vous êtes dotés de capacité cérébrale. À vous de trouvez….Mais quel est cette foule, là-bas, au loin. Vous venez ?


…….

Cette foule, à première vue, triste mais semble également dans la confusion totale. Je le vois par le regard qu’ils ont. Ils regardent tous la même chose, situés au cœur de cette foule. Tiens, c’est bizarre ! Le brouhaha de cette foule s’est arrêté. Je n’entend plus aucun son pourtant je vois clairement leurs lèvres bouger afin de faire sortir les résonances de leur voix en mots. Les arbres, aux feuilles blanches, au loin, se frottent l’un contre l’autre, ce qui crée normalement du bruit. Je ne comprends pas ce qui se passe…


Les personnes, ou plutôt les gens des différentes races, semblent estomaqués par ma simple présences. Leurs regards alternent entre moi et la chose qu’il y a au centre. En entrant dans ce cercle, j’ai même pas besoin de m’excuser ou même de bousculer afin de me faire un chemin. Les gens se tassent d’eux-mêmes, me créant ainsi un chemin direct à la chose.


Je m’avance lentement. Est-ce moi qui le veux ou bien est-ce le temps qui est contre moi ? J’aperçois ce qui les a tous attirés mais cela semble être loin, très loin. Je distincte une forme noir, de la taille d’un humain ou même d’un elfe.


Finalement, j’arrive aux cotés de se corps car c’est bel et bien un corps, couché sur le ventre. La personne possède de longs cheveux blancs et d’après sa main, à une peau foncée. Je me penche donc pour prendre le poûl et en tassant c’est cheveux, je fige. C’est impossible !
Que se passe t-il ? Pourquoi ? Le brouhaha recommence, j’entend a nouveau le bruit des feuillages l’un contre l’autre ; mon ouie est revenu mais j’ose à peine bouger. Mon cerveau ne semble plus fonctionner, je ne comprends vraiment pas la tournure des évènements…Comment est-ce pu ce produire.


Pourquoi….pourquoi est-ce que ce cadavre-là, c’est moi…
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:51 (2018) Sujet du message: La fantaisie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet L'antre de Vermingar Index du Forum -> La grotte -> L'armoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com